5 + 5 Dialogue - country flags

Le groupe de hauts fonctionnaires - GSO du Dialogue 5 + 5 se réunira prochainement à Nouakchott sous la présidence mauritanienne.

Les 3 et 4 décembre 2019, l'Université de Nouakchott Al Aasriya (Mauritanie) accueillera la 8ème réunion des hauts fonctionnaires du groupe (GSO) du Dialogue 5 + 5 pour la recherche, l'innovation et l'enseignement supérieur dans la région méditerranéenne occidentale.
Les délégués de l'Algérie, de la France, de l'Italie, de la Libye, de Malte, de la Mauritanie, du Maroc, du Portugal, de l'Espagne et de la Tunisie discuteront des étapes de la mise en œuvre du plan de travail actuel approuvé à Rome en juin 2019 pour l'exercice 2019-2021.

La cérémonie d'ouverture sera introduite par le ministère mauritanien de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des technologies de l'information et de la communication (MESRSTIC).

Les représentants des institutions partenaires (Union du Maghreb Arabe, Union pour la Méditerranée et Union européenne) sont invités à participer à la réunion.

Le Master en croissance bleue durable est créé pour mettre l'excellence scientifique et l'innovation technologique au centre d'un certain nombre d'initiatives de croissance bleue. Le Master est organisé conjointement par l' Université de Trieste et l' Institut national italien d'océanographie et de géophysique - OGS afin de soutenir la création de carrières bleus tout en renforçant les compétences professionnelles et transversales dans les domaines liés à la croissance bleue durable.

La troisième édition du Master en croissance bleue durable débutera en janvier 2020 et se tiendra à Trieste (Italie) en trois sessions de 15 jours chacune (mars, juin et septembre 2020).

Tous candidats sans restriction d'âge et de citoyenneté sont invités à postuler. Des bourses sont disponibles. Saisissez votre chance de faire partie de cette expérience!

Enregistrement: lisez attentivement les instructions et appliquez-le ici http://bluegrowth.inogs.it/advanced-master-sustainable-blue-growth
Date limite de candidature: 14 octobre 2019, 14h00 HEC (heure italienne)
Plus d'informations: http://bluegrowth.inogs.it/advancedmaster/information

La Quatrième Conférence Ministérielle du "Dialogue 5 + 5 pour la recherche, l'innovation et l'enseignement supérieur" organisée par le ministère italien de l'éducation, des universités et de la recherche (MIUR) s'est tenue à Rome le 10 juin 2019 entre les ministres du Forum de la Méditerranée occidentale (Dialogue 5 + 5): Algérie, Espagne, France, Italie, Libye, Malte, Mauritanie, Maroc, Portugal et Tunisie.

En présence du Secrétaire Général de l'Union du Maghreb Arabe, du Secrétaire Général de l'Union pour la Méditerranée et de la délégation de la Commission Européenne, les ministres ont convenu de renforcer la collaboration, de promouvoir une croissance économique durable, l'inclusion sociale et de créer de nouvelles opportunités d'employabilité pour les jeunes.

"La dimension méditerranéenne est essentielle pour l'Europe - a déclaré le ministre Marco Bussetti en ouvrant les travaux -. Sans vocation méditerranéenne, l'Europe n'existe pas: notre destin est en jeu en tant qu'Italiens et Européens".

"Le dialogue des 10 a abordé différents aspects de la recherche et de l'enseignement supérieur. L'objectif principal est de promouvoir une croissance économique responsable et durable, associée à l'inclusion sociale pour générer une prospérité généralisée. L'éducation et la recherche sont des éléments fondamentaux ainsi que la mobilité internationale, l’accès aux infrastructures, l’innovation, l’esprit d’entreprise et le soutien aux jeunes entrepreneurs ne sont que quelques-unes des actions que le Dialogue 5 + 5 encourage en permanence à soutenir les opportunités offertes à nos talents".

En fin de matinée, les ministres ont signé la Déclaration de Rome sur la recherche, l'innovation et l'enseignement supérieur. La signature du document met fin aux deux années de présidence italienne du Forum. Depuis 2017, l'Institut national d'océanographie et de géophysique expérimentale - OGS a accueilli le secrétariat du Dialogue 5+5 dans son siège, à Trieste, et représente l'Italie dans les activités des groupes de travail. La prèsidence à venir, pour les deux prochaines années, passe en Mauritanie.

 

Pour plus d'informations: MIUR Social (lien)

La société Blue Jay Communication organisera les 25 et 26 juin 2019 la deuxième édition du Forum sur l'économie bleue africaine (ABEF).

Reconnaissant que l'économie bleue est une source majeure de richesse et de prospérité pour le continent, l'ABEF 2019 réunira des responsables gouvernementaux ainsi que des experts de haut niveau, des investisseurs, des entreprises, des responsables politiques, des organisations internationales, la société civile, des institutions publiques et d'autres leaders d'opinion. L'édition vise à souligner et débattre les secteurs émergents et frontaliers de l'économie bleue, ainsi que promouvoir des considérations sociales importantes, telles que l'intégration de la problématique hommes-femmes, la sécurité alimentaire et hydrique, la réduction de la pauvreté, la conservation de la richesse et la création d'emplois. L'accent est mis sur la manière de mieux vaincre la pollution des océansainsi que sur l'approche de l'économie bleue en matière de durabilité et d'interdépendance avec d'autres secteurs.

Pour plus d'informations, visitez notre site Web: www.abef2019.com, suivez-nous sur Twitter: @bluejaycom (#ABEF2019)

L’économie bleue est la clé du développement durable, de la création d’emplois et des investissements en Méditerranée. Le projet "BlueSkills: Emplois bleus et croissance responsable en Méditerranée à travers le renforcement le développement des compétences" a reçu le label de l'Union pour la Méditerranée. Cette initiative, promue par un consortium méditerranéen dirigé par l'Institut national d'océanographie et de géophysique appliquée d'Italie, vise à mettre en œuvre une initiative pan-méditerranéenne visant à élaborer de nouveaux programmes et à améliorer l'employabilité dans les secteurs des sciences de la mer et maritimes.

Les activités principales du projet visent à promouvoir la création de compétences, de connaissances et de recherches dans le domaine de l’économie bleue, débouchant sur des carrières et la recherche scientifique «bleues». En soutenant la communauté euro-méditerranéenne d'acteurs de l'économie bleue par le biais des institutions de l'enseignement supérieur et de la recherche, il renforcera la connaissance partagée du bassin méditerranéen dans les secteurs marins et maritimes.

Félicitations à tous les partenaires et partie prenantes.

Plus d'informations: https://ufmsecretariat.org/project/blueskills-blue-jobs/

École d'été: Économie bleue durable dans la région euro-méditerranéenne
Cette université d'été est organisée conjointement par l'Institut national d'océanographie et de géophysique appliquée (OGS, Italie) et l'Université euro-méditerranéenne (EMUNI, Slovénie).

Dates: 17-21 juin 2019
Lieu: Trieste (Italie) et Piran (Slovénie)
Date limite de réception des candidatures: 9 avril 2019 à 14h00 (heure italienne)
Les étudiants de troisième cycle de toutes les disciplines, en particulier des pays euro-méditerranéens et de la mer Noire, sont invités à postuler.

Postulez ici: http://bluegrowth.inogs.it/summerschool/application-form-2019
Pour plus d'informations: http://bluegrowth.inogs.it/summerschool/introduction

En collaboration avec l’Université de Trieste, l’Institut national d’océanographie et de géophysique expérimentale italien (Istituto Nazionale di Oceanografia e Geofisica Sperimentale, ou OGS) a lancé la deuxième édition du programme de master spécialisé en croissance bleue durable.
Ce programme a débuté en janvier 2019 à Trieste et sera divisé en trois périodes de 15 jours chacune (mars, juillet et octobre). Scientifiques, techniciens et opérateurs des secteurs marin et maritime provenant du bassin Méditerranéenne et ailleurs se sont réunis à Trieste pour le première session d’études.

Pour en savoir davantage: http://bluegrowth.inogs.it/advancedmaster/introduction

En janvier 2019, nous avons lancé le nouveau projet d'une durée de deux ans "DEEP BLUE: Développement des partenariats éducation-emploi pour une croissance bleue durable dans la région de la Méditerranée occidentale", coordonné par l'Institut national d'océanographie et de géophysique appliquée, OGS (Italie) avec l'Université de Sfax - Département des sciences de la vie, UniSfax (Tunisie), l'Université polytechnique de Madrid - Centre de soutien à l'innovation technologique, UPM CAIT (Espagne) et l'Institut supérieur des technologies de la pêche et de l'aquaculture, ISPAB (Tunisie)

DEEP BLUE encouragera la collaboration entre les centres d’enseignement, de recherche et de formation marins et maritimes afin de renforcer les compétences et les capacités pour le développement des carrières bleues. Il vise à développer les compétences et les capacités tout en renforçant le dialogue géopolitique et la coopération scientifique internationale (« diplomatie scientifique ») dans la région de la Méditerranée occidentale.

Le projet intègre les activités prévues pour 2018-2020 par le Forum de la Méditerranée occidentale sur l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation (Dialogue 5 + 5), ratifié par tous les pays membres (Algérie, France, Italie, Libye, Malte, Mauritanie, Portugal, Espagne et Tunisie) dans le cadre du plan de travail de la Déclaration de Tunis approuvé lors de la conférence interministérielle tenue en mars 2017. Les partenaires italiens, espagnols et tunisiens, avec le soutien de la société privée italienne Fincantieri pour la construction et la réparation navales, développera des parcours éducatifs et de formation visant à créer une connaissance partagée avancée et un terrain méthodologique commun sur les secteurs clés de l'économie bleue dans le bassin méditerranéen, tout en encourageant la coopération Nord-Sud et Sud-Sud entre les acteurs publics et privés.

La réunion de lancement a eu lieu à Trieste les 29 février et 1er mars 2019.
Ces deux journées ont été riches en discussions précieuses entre les institutions partenaires et les parties prenantes locales.

Ce projet est cofinancé par le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) de l’Union européenne et géré par l’Agence exécutive pour les petites et moyennes entreprises (EASME).

Restez à l'écoute!

Page web : http://bluegrowth.inogs.it/deep-blue 
Plus d’information : https://ec.europa.eu/easme/en/deep-blue-developing-education-and-employm...

1-3 avril 2019, Cascais, Portugal. La quatrième conférence ministérielle de l'Union pour la Méditerranée (UPM) sur l'emploi et le travail se tiendra au Portugal les 2 et 3 avril 2019 à Cascais. Sous la coprésidence de l'Union européenne et du Royaume Hachémite de Jordanie, la conférence ministérielle de l'UpM comprendra le premier jour une conférence ministérielle sur les emplois, les compétences et les opportunités pour tous, et le deuxième jour, la réunion ministérielle.

Plus d'information: https://ufmsecretariat.org/ministerial-on-employment-and-labour/

La réunion de lancement organisée par le EMFF s'est déroulée à Bruxelles dans les locaux de l'EASME le 29 janvier.

Le partenariat composé par l'Institut national d'océanographie et de géophysique appliquée, OGS (Italie), Université de Sfax - Département des sciences de la vie, US (Tunisie), Université polytechnique de Madrid - Centre d'appui à l'innovation technologique, UPM CAIT (Espagne) et le L’Institut supérieur des technologies de la pêche et de l’aquaculture, ISPAB (Tunisie) a reçu une subvention pour le projet "Développement de partenariats pour l’éducation et l’emploi pour une croissance bleue durable dans la région de la Méditerranée occidentale" (DEEP BLUE).
22 nouveaux projets bleus durables ont été sélectionnés et finacés par la Commission Européenne dans le cadre du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (EMFF).

104 entreprises de 22 pays se partageront 15,1 millions d'euros.
L'appel a été divisé en 4 volets. La plus grande part va aux projets de démonstration et de marché (près de 9 millions).
Pour ce qui concerne les renforcement des réseaux bleus et la lutte aux déchets marins se partageront 2,3 millions d’euros pour chaque volet.
Un projet a été sélectionné dans le volet pour la restauration des écosystèmes et recevra 1,5 million d’euros.

Quelle sera la suite du programme? Restez à l'écoute!

Pour plus d'informations: https://ec.europa.eu/easme/en/news/european-commission-invest-145-millio...

A propos du projet: https://ec.europa.eu/easme/en/deep-blue-developing-education-and-employm...